Dans les pas de Mademoiselle Chanel, le Ritz

Une institution pour certains, une maison pour d’autres, c’est au Ritz, fraîchement rénové, que j’ai eu le plaisir de dîner en famille.

La belle verrière ayant piqué notre curiosité, nous avons choisi de découvrir l’établissement parisien sous son nouveau jour.

IMG_8532

Après avoir traversé le couloir habillé de tapisseries bleu et or, c’est sur la terrasse que nous avons pris place. Eté comme hiver, la terrasse Vendôme est accessible grâce à sa verrière rétractable.

Si le Ritz d’hier est celui d’aujourd’hui c’est notamment grâce au génie de Thierry Despont, l’architecte en charge des travaux,  qui a su conserver l’esprit de l’hôtel.  80% du mobilier a été gardé, consoles, fauteuils mais aussi tables de chevet.

Tartare de bœuf, club sandwich ou encore burger revisité, la carte du menu n’est pas ostentatoire, digne d’une jolie brasserie française. Quant aux desserts, aussi beaux que bons, je vous recommande l’éclair au chocolat du Venezuela et la barquette de fraises.

IMG_8544

Une promenade digestive ? La cerise sur le gâteau; c’est le somptueux jardin à la Française qui se cache au milieu du bâtiment. Alcôves et tilleuls bordent les façades joliment éclairées. Et c’est au milieu que jaillit une fontaine. Entre Palais Royal et Versailles la comparaison est rude.

Lancés sur les pas de Mademoiselle Chanel, il est agréable de se laisser surprendre à imaginer une telle dame déambuler dans ces mêmes couloirs, déjeûner, confortablement installée dans ces mêmes fauteuils.

 

IMG_8559

Durant 34 ans mademoiselle habitera au Ritz. Non loin de son premier flagship parisien, rue Cambon, la jeune femme décide d’y élire domicile. Elle décorera elle-même sa suite, de couleurs écru et or, de noir et de blanc, mais surtout de luxe et de raffinement, à l’instar de sa personnalité.

Banquette de velours, miroirs en bois doré et paravents en laque de Coromandel, elle fera du Ritz sa maison. Introduite dans le milieu de l’art par Misia Sert, mademoiselle fréquentera alors Picasso, Cocteau mais aussi Marcel Proust lui-même habitué du Ritz.

IMG_8568

En partenariat avec la marque Chanel, le Ritz choisit de rendre hommage à Mademoiselle en introduisant un spa à son effigie. Entièrement décliné autour de son chiffre fétiche, le N°5, le salon accueille 5 cabines de soins dans lesquelles 5 esthéticiennes exercent leur métier. La séance est divisée en 5 étapes avec 5 huiles de massages spécialement crées pour le Ritz.

Karl Lagerfeld a lui aussi voulu rendre hommage à Mademoiselle, en mettant en scène sa collection Paris Cosmopolite, collection métiers d’art, au Ritz. Une ambiance électrique pour un défilé unique où le podium habituel laisse place à la tapisserie légendaire de l’hôtel, et où les mannequins dansent et s’amusent avec les convives.

FullSizeRender

Inspirée de la suite de Mademoiselle mais aussi du Ritz, on retrouve dans celle collection une multitude de clins d’œil discrets. Boutonnière en forme de serrure, cluch avec le numéro de la suite de mademoiselle, ou encore ganse dorée et écru en rappel aux couleurs de sa suite, les détails sont nombreux.

A venir, notre escapade à Deauville, toujours sur les pas de Mademoiselle Chanel…

Publicité