Costa Rica #2

Après une nuit à San José, nous avons pris la route tôt le lendemain pour nous rendre à La Fortuna. 

Changement de décors par rapport aux plages de Puerto Viejo. Nous sommes arrivées dans une petite ville au climat humide.

Nous n’avons pas tardé à faire la rencontre de Philippe, un jeune allemand qui lui, voyageait seul.

C’est en sa compagnie que nous avons fait le tour de ce petit village en direction des fameuses et réputées eaux thermales de la région. 

Suivant les conseils de nombreuses personnes, nous avons choisi de prendre un guide pour découvrir le Rio Céleste et ses alentours.

Nous avons eu la chance de tomber sur un super guide qui nous a beaucoup appris, tant sur la flore que sur le faune de cette région. Nous avons pu admirer la fameuse cascade où se rejoignent deux sources d’eau. Une fois réunies, elles donnent une couleur turquoise, c’était surprenant !

C’était également l’occasion pour nous de gouter un plat typique du Costa Rica avec poisson, haricots rouges, riz et banane flambée, et surtout de gouter au chocolat fait par la maman de notre guide !

Après avoir passé la soirée à jouer aux jeux de société, nous avons le lendemain pris la direction du Volcan Arenal ou nous avons effectué une randonnée pour essayer de l’apercevoir au mieux.

Malheureusement, le temps brumeux ne nous a pas permis de découvrir son cratère. Cela n’a cependant rien enlevé à la beauté des paysages alentours. 

Pleine de surprise, cette randonnée s’est terminée en beauté puisque nous avons rencontré sur notre chemin retour un paresseux tombé d’une branche juste devant nous ! Le pauvre animal paraissait tout sonné et perdu. Nous avons contacté les personnes responsables du parc afin qu’ils viennent s’enquérir de son état de santé et le remettre sur la voie de son arbre. Le gardien nous a rassuré en nous disant que le paresseux était un animal avec une ossature d’enfant, donc très résistante.

Pour finir cette journée en beauté, c’est sur le chemin des sources d’eau thermale que nous avons croisé Gabriel et Philippe, nos deux camarades d’auberge avec qui nous avions partagé la soirée autour de jeux de société. 

Il était temps pour nous de prendre le bateau et de nous rendre à Monteverde, prochain village étape de notre road trip ! 

La météo étant plus clémente, nous avons eu la chance d’admirer le volcan depuis notre bateau, le spectacle était superbe !

C’est à Santa Elena que nous avons posé nos back pack. Nous sommes parties à 8h pour rejoindre le parc de Monteverde réputé pour héberger de nombreux colibris ! Ces petits oiseaux aux grands becs sont visibles depuis la « Maison des Colibris » où ils viennent se sustenter et où il est également plus aisé de les apercevoir.

Nos chemins se sont à nouveaux séparés, puisque j’ai laissé Coralie à Santa Elena pour rejoindre Manuel Antonio, ma dernière destination.. déjà !

A presque une journée de bus, dont deux changements, je suis enfin arrivée à Manuel Antonio sous une chaleur étouffante. Mais par chance, pile à temps pour visiter le parc !

Et je n’ai pas été déçue ! Le parc était sublime, en m’y perdant, j’ai découvert de magnifiques plages sauvages habitées par d’immenses iguanes, se dorant la peau au soleil, tels des statues. 

Je me suis le lendemain réveillée très tôt pour une dernière balade sur la plage, seule. L’occasion d’admirer une dernière fois le spectacle des vagues s’écrasant sur le sable noir et les premiers surfers entrer dans l’eau tumultueuse de l’océan Pacifique. 

Quelques achats effectués plus tard, l’heure était déjà au retour vers San José pour retrouver Coralie, et savourer notre dernier diner ensemble avant mon vol pour Paris !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s